Fermetures de classes à la rentrée 2015-2016

, par Webmestre FCPE

Les parents d’élèves de Brumath dénoncent la fermeture de 3 classes dans les 3 écoles primaires de la ville. Ces fermetures ont été annoncées à l’issue du CTSD (comité technique spécial départemental) juste avant les vacances. Rien ne laissait présager une telle hécatombe puisque le vieillissement de la population implique une baisse d’environ 20 élèves, toutes écoles confondues, pour la rentrée 2015. La ville de Brumath compte depuis un an maintenant 10 000 habitants ; il est donc assez incompréhensible qu’une commune de cette envergure soit amenée à faire fonctionner des classes en double niveau dans ses 3 écoles primaires.

Depuis l’annonce de la fermeture, des banderoles ont fleuri sur les façades des maisons et des immeubles brumathois et les réseaux sociaux (tels que Facebook) se sont fait le relais du mécontentement des parents d’élèves. Une pétition papier circule également dans la ville et a récolté plus de 300 signatures.
La mobilisation des parents est la plus forte à l’école des Remparts qui perdra une de ses 5 classes à la rentrée. Plus de 85% des parents de cette école ont déjà signé la pétition contre la fermeture des classes. Deux grandes banderoles ont également été accrochées devant l’école. Ces banderoles sont restées en place 4 jours ! L’une a été brûlée pendant la nuit et l’autre a mystérieusement disparu le surlendemain. De nouvelles banderoles ont été remises dès la reprise de la classe le 11 mai.

Depuis le 11 mai également, les écoliers des Remparts vont en classe avec un T-shirt un peu particulier, orné d’un smiley « mécontent » (dessin fait spontanément par les enfants lors de la confection des banderoles). Pour les élèves de l’école, c’est en effet un déchirement de voir partir la maîtresse du CP (dernière arrivée à l’école), maîtresse qui leur a donné à tous, les bases de la lecture et de l’écriture. Quand elle a annoncé à sa classe qu’elle ne serait plus là à la rentrée, les larmes ont coulé.

Jusqu’à présent, l’inspecteur de circonscription (circonscription de Haguenau-Sud), M. Philippe Daney de Marcillac a fait la sourde oreille aux courriers adressés par les parents. Une nouvelle demande de rendez-vous lui a été envoyée. Les parents de l’école des Remparts se sentent d’ores et déjà prêts à aller jusqu’au blocage de l’école si cela devait malheureusement être le seul moyen pour se faire entendre.

La FCPE soutient les parents dans leur mobilisation.