Enquête FCPE

Les langues au collège

Au collège de Brumath, les seules langues vivantes enseignées sont l’anglais et l’allemand. Trois sections trilingues permettent aux élèves d’apprendre dès la 6e à la fois l’allemand et l’anglais. À titre indicatif, à la prochaine rentrée, 50 % des élèves prévoient d’aller en section trilingue, alors qu’ils sont 30 % à choisir l’anglais et 20 % l’allemand.

Toutefois, bon nombre de parents nous interrogent :

« Pourquoi le collège de Brumath ne pourrait-il pas enseigner une autre langue vivante, comme l’italien ou l’espagnol par exemple ? »

Afin d’avoir une idée des réelles attentes de l’ensemble des parents, nous avons fait une enquête auprès de l’ensemble des parents, depuis les écoles primaires et maternelles jusqu’au collège.

Un questionnaire leur a été distribué, via notre journal « Écol’Infos » pour les écoles et le tout nouveau « Collèg’Infos » pour le collège.

Et voici les résultats !

Parents d’élèves du Collège

Nous avons eu en retour 164 réponses, sur 541 familles au collège, soit un excellent taux de retour de 30 %. Sur ces 164 réponses, 121 familles (soit 75 %) ont accepté de répondre nominativement, ce qui apporte un gage de sérieux à la réponse.

La question était de savoir si les parents étaient intéressé par l’apprentissage par leurs enfants d’une autre langue vivante que l’allemand ou l’anglais, et si oui, laquelle

Au global des réponses :

  • 82 (50%) ne sont pas intéressés ;
  • 45 (27%) sont intéressés par l’espagnol ;
  • 29 (18%) sont intéressés par l’italien ;
  • 8 (5%) sont intéressés par l’espagnol ou l’italien.

En n’observant que les réponses nominatives :

  • 34 sont intéressés par l’espagnol ;
  • 23 sont intéressés par l’italien ;
  • 8 sont intéressés par l’espagnol ou l’italien.

Si on ne tient compte que des élèves en 5e ou 6e :

  • 30 sont intéressés par l’espagnol ;
  • 18 sont intéressés par l’italien ;
  • 4 sont intéressés par l’espagnol ou l’italien.
PNG - 6.2 ko
Langues au collège

À noter que d’autres langues ont été citées : le russe (5 fois), le portugais (2 fois) et l’arabe (2 fois).

On constate donc qu’il y a une demande (exprimée nominativement) pour l’espagnol et dans une moindre mesure l’italien. Le potentiel existe, puisque parmi les familles ayant des enfants en 5e ou en 6e, 34 seraient intéressées par l’espagnol et 22 par l’italien.

Parents d’élèves des écoles

Nous avons eu en retour 130 réponses, soir un taux de réponse bien moindre qu’au collège, mais d’une part toutes les réponses n’ont pas pu être collectées, et l’intérêt des familles est plus lointain.

La question plus ouverte qu’au collège, puisqu’on demandait simplement aux parents quelles langues étrangères ils souhaitaient que leurs enfants puissent apprendre. Voici les résultats…

Année de naissance Anglais Allemand Italien Espagnol Portugais Nombre de bulletins
1990 3 3 1 1 8
1991 33 28 3 9 2 36
1992 12 11 3 2 15
1993 28 21 9 7 33
1994 20 20 2 4 24
1995 5 5 1 2 8
1996 10 6 5 1 8
Total 111 94 19 30 3 132

Si l’anglais puis l’allemand restaient les langues que choisissent en priorité les parents pour leurs enfants, il existe une réelle demande pour d’autres langues, notamment les langues latines. En effet, sur 132 répondants, 52 (soit 40 %) opteraient pour ce choix. La préférence va à l’espagnol (30 réponses) puis l’italien (19 réponses) ce qui représente d’ailleurs exactement les mêmes proportions qu’au collège…

Notons aussi qu’il semble se confirmer que les parents préfèrent pour leurs enfants l’anglais à l’allemand.

Conclusions

Cette enquête nous paraît significative, avec notamment un taux de réponse de 30 % parmi les parents du collège.

50 % des répondants au collège et 40 % des répondants dans les écoles souhaitent que leurs enfants puissent apprendre une autre langue vivante que l’anglais ou l’allemand. Plus particulièrement, l’espagnol aurait les faveurs des parents, devant l’italien. Les autres langues sont marginales.

S’il faut relativiser la valeur de ces taux, puisqu’on peut penser que les parents intéressés par une autre langue avaient plus de motivation à répondre que ceux non intéressés, il faut noter cependant que le potentiel semble exister : parmi les élèves en 5e et en 6e cette année, 34 seraient intéressés par l’espagnol et 22 par l’italien.

Sachant qu’il faut un minimum de 15 élèves pour qu’une section puisse fonctionner, la question d’une section d’espagnol au collège de Brumath peut légitimement être posée.

Nous transmettrons cette étude à la Direction du Collège de Brumath pour étayer la réflexion.

Quant aux motivations des parents souhaitant l’espagnol ou l’italien, on peut penser qu’elles sont de 2 natures :

  • des élèves (ou des parents...) « réfractaires » à l’allemand ;
  • des parents dont les origines proches ou lointaines ont des racines dans des pays latins.

Il nous reste néanmoins à attirer l’attention des parents qui voudraient faire ce choix qu’il convient dès à présent d’intégrer cette donne dans les choix d’orientation. En effet, il ne sera plus possible de commencer l’apprentissage de l’allemand (ou l’anglais) en LV3 en seconde, et dans un certain nombre de filières, notamment technologiques ou professionnelles, l’espagnol ou l’italien ne sont pas enseignés en seconde… d’où la nécessité de cours par correspondance pour poursuivre l’apprentissage.