Rythmes scolaires

, par Webmestre FCPE

Les enseignants du premier degré de la ville de Brumath se sont dans leur grande majorité positionnés pour le retour à la semaine des 4 jours dès les annonces faites par le ministre de l’Éducation Nationale. Ce sujet a d’ailleurs été mis à l’ordre du jour des Conseils d’École du 3e trimestre par leurs soins.

Les 3 associations de parents d’élèves de Brumath, la FCPE, l’APEPA et Eltern67 ont alors décidé de sonder les parents de la commune afin de pouvoir représenter fidèlement leurs avis lors des votes aux Conseils d’École. Ce sondage a été dépouillé vendredi 9 juin en présence d’un représentant de parents au moins. Il en ressort une participation de 79 % environ sur les cinq écoles de Brumath et un net choix pour le retour à la semaine à 4 jours avec un pourcentage de 81,5 des votes exprimés (voir tableau ci-dessous).

Écoles Nb inscrits Nb votants Nul ou sans avis Semaine de 4 jours Semaine de 4,5 jours
Nb  % Nb  % Nb  % Nb  %
Remparts 89 84 94,3 0 0 68 80,9 16 19,1
Schuman 234 170 72,6 0 0 139 82 31 17
Pflimlin 200 169 84,5 4 2,4 132 78,1 33 19,5
Arc-en-ciel 227 173 76,2 6 3,5 145 83,8 22 12,7
Cigognes 96 73 76 1 1,3 61 83,6 11 15,1
Total 846 669 79 11 1,6 545 81,5 113 16,9

Au vu de ce résultat sans appel, tous les parents d’élèves (FCPE et autres) élus dans les conseils d’écoles ont été sollicités pour voter en faveur de la semaine de 4 jours.

Résultats des consultations pour le retour à la semaine de 4 jours lors des Conseils d’Écoles :

  • Pflimlin (20 juin) : 16 voix pour, 3 abstentions et 1 contre.
  • Schuman (23 juin) : 19 voix pour, 2 abstentions et 0 contre.
  • Remparts (13 juin) : 7 voix pour, 3 abstentions et 0 contre.
  • Arc-en-Ciel (16 juin) : l’ensemble des enseignantes et des ATSEM souhaitent le retour à la semaine de 4 jours.
  • Cigognes (13 juin) : 11 voix pour, 2 abstentions et 0 contre.

Madame Hanns a souligné que le sondage effectué peut être considéré comme une base pour débuter la réflexion à partir de septembre 2017 et non une fin en soi.

La discussion va être engagée dès la rentrée avec l’ensemble des partenaires au niveau de la Communauté d’Agglomération de Haguenau (la CAH regroupe 36 communes). Un comité de pilotage dans le cadre du PEDT pourrait être mis en place afin de faire une étude pour la rentrée 2018. Ce sont 250 membres du personnel de la CAH qui pourraient être impactés par une modification des rythmes scolaires.